Qui sont ces psys ?

posted in: Uncategorized | 0

 

qui sont ces psys

Psychiatre, psychologue, psychanalyste, psychothérapeute, les différences sont souvent difficiles à comprendre pour le grand public.

 

On me demande d’ailleurs souvent : « Mais tu fais quoi en fait ?! », avec parfois un regard inquiet !

Beaucoup de personnes ignorent les différences entre les spécialistes et ne savent pas vers qui s’orienter. Pourtant leur formation et leurs techniques diffèrent.

Il est important de se tenir informé sur la formation du thérapeute, sa spécificité et l’approche utilisée.

A ce jour, en France, il n’y a que 2 titres qui vous garantissent une formation solide et sérieuse : Psychologue et Psychiatre.

Vous pouvez demander à votre interlocuteur s’il est psychologue ou psychiatre. S’il vous répond oui et que vous doutez, demandez-lui son numéro ADELI (c’est le numéro donné par la DDASS), ou contactez la DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales) de votre département pour savoir si cette personne est bien enregistrée, et peut donc prétendre au titre.

Commençons !

 

Le Psychiatre

 

Le psychiatre est un médecin, au même titre qu’un cardiologue ou un chirurgien.

Il a au moins 10 ans d’étude, 6 ans d’études communes et 4 en psychiatrie.

L’exercice de la profession est protégé en France, c’est-à-dire que tous les psychiatres doivent être des médecins spécialistes, membres de l’ordre des médecins.

Même si cela n’est pas obligatoire, les psychiatres complètent souvent leur diplôme par une formation supplémentaire en psychothérapie ou en psychanalyse.

Pourquoi consulter un psychiatre ?

Les psychiatres peuvent  soigner des troubles légers, mais surtout des troubles mentaux plus graves qui nécessitent souvent la prise en charge de médicaments, comme la schizophrénie, l’anorexie, le trouble borderline. ..

Les séances sont généralement de courte durée.

Seul le psychiatre peut délivrer une ordonnance.

Où consulter ?

Vous pourrez trouver des psychiatres qui exercent dans des centres médico-psychologiques ou les hôpitaux.

Ils exercent aussi en libéral.

Les CMP sont sectorisés, cela signifie que vous devrez aller dans celui qui est proche de votre habitation.

Combien cela coute ?

La séance est remboursée.

Si le psychiatre est conventionnée secteur 1, son tarif est celui de la sécurité sociale. Si le psychiatre est conventionné secteur 2, il peut avoir des dépassements d’honoraires.

Consultez le site de la sécurité sociale, pour connaitre les psychiatres du secteur 1.

 

Le Psychologue

 

L’exercice de la profession de psychologue, et le titre, sont protégés en France et régis par un code de déontologie depuis 1996. Pour être psychologue, il faut 5 années d’études universitaires et obtenir un Master 2.

N’étant pas médecin, le psychologue ne pourra pas vous délivrer une ordonnance.

Comme le psychiatre, le psychologue peut compléter son diplôme par diverses formations.

Il existe différents psychologue, comme le psychologue clinicien, le psychologue du travail, le psychologue scolaire, psychologue en victimologie…

Pourquoi consulter un psychologue ?

Vous pouvez consulter un psychologue pour diverses problématiques, comme la dépression, des angoisses, des phobies, des difficultés de confiance en vous, d’estime de vous, un Burn Out, pour des soucis dans votre couple, dans votre sexualité, pour des problèmes de communication…

Les raisons sont nombreuses.

La durée de la séance varie de 25 mn à 1h30.

Où consulter ?

On peut trouver des psychologues dans différentes institutions, comme dans des hôpitaux, des prisons, des institutions psychiatriques, des CMP ou CMPP, en milieu scolaire…

Ils exercent aussi en libéral.

Combien cela coute ?

Le psychologue n’étant pas médecin, les séances ne sont pas remboursées, sauf dans le cadre de structure.  Malheureusement la liste d’attente est souvent longue.

En libéral, le prix peut varier de 30 à 80 euros.

Renseignez-vous auprès de votre mutuelle qui parfois prend en charge une partie de la séance ou quelques séances à l’année.

 

Le Psychothérapeute

 

Aucun diplôme universitaire ne mène au titre de psychothérapeute,  et le titre n’est pas protégé. Il s’est généralement formé seul, ou avec des formations courtes.

Cependant depuis 2010, pour éviter les abus, un décret sur l’utilisation du titre de psychothérapeute a été publié et modifié en 2012. Seuls les psychiatres et les psychologues cliniciens sont détenteurs de plein droit du titre de psychothérapeute, tous les autres doivent attester d’une formation telle que définit dans le décret.

 

Pourquoi consulter ?

Comme pour le psychologue, les raisons sont diverses. Vous pouvez consulter un psychothérapeute pour tous les problèmes existentiels du quotidien.

La durée de la séance peut varier de 30 mn à 1h30

Où consulter ?

Le psychothérapeute exerce en cabinet privé.

Combien cela coute ?

Le prix peut varier de 30 à 80 euros la séance.

La séance peut être remboursée si le praticien est médecin.

 

 

Le Psychanalyste

 

Ni le titre, ni l’exercice de la psychanalyse ne sont protégés en France. Pour devenir psychanalyste et se rallier au camps freudien, lacanien ou jungien, il faut néanmoins avoir rempli 3 conditions : avoir été analysé soi-même pendant au moins 10 ans, être supervisé par un analyste et avoir été formé à la théorie analytique.

Pourquoi consulter ?

Vous pouvez consulter un psychanalyste pour travailler sur la durée, réfléchir sur vous et sur votre passé. Le travail est long et souvent douloureux. La thérapie s’étale parfois sur de longues années. C’est pourquoi on peut la déconseiller pour des personnes fragiles.

Les séances se font allongées sur un divan.

Oui le fameux divan ! C’est d’ailleurs souvent cette représentation qui est utilisé dans le cinéma.

Le patient a la parole et va évoquer ses rêves, ses souvenirs, ses émotions, ses pensées, etc…, afin de faire remonter en surface les éléments clés enfouis dans l’inconscient.

Où consulter ?

Un psychanalyste exerce en libéral.

Combien cela coute ?

Le prix de la séance en psychanalyse est important car il fait partie du processus thérapeutique.

Il peut varier de 30 à 80 euros, selon la durée de la séance. Persévérance et discipline sont de rigueur. La fréquentation peut aller jusqu’à 3 séances par semaine.

 

 

En résumé

 

Choisissez votre praticien en fonction de votre problématique, mais n’oubliez pas que c’est aussi une question de feeling.

La première séance vous permet de voir si vous pourrez travailler avec cette personne. Et n’hésitez pas à changer si celle-ci ne vous convient pas.

Soyez prudent si votre choix se porte sur un psychanalyste, psychothérapeute, ou d’autres professions encore plus nébuleuses comme thérapeute, consultant, coach, mais aussi psychosomatologue, somatologue, réflexologue…On trouve aussi beaucoup aujourd’hui de thérapeute énergétique, thérapeute en constellation familiale…

Par contre le psychomotricien bénéficie d’une formation de l’état. Il met en lien le psychisme et le corps. Ne pas se laisser tromper par la première syllabe du nom.

Vérifiez bien la formation de la personne choisie et renseignez-vous sur sa pratique.

 

Sources :

Sites: psychologie.fr; Doctissimo; L’internaute.com

L’Alliance thérapeutique-Dr Charly CUNGI- Edition Retz 2006

Et moi-même: Julie REITER !