Réussir son entretien d’embauche

posted in: Uncategorized | 0

 

Juste après l’obtention de mon Master professionnel de Psychologie, j’ai travaillé pendant 5 ans, en tant que recruteuse dans une  agence intérim sur Nancy. J’ai embauché divers profils dans tous les secteurs d’activités. J’ai recruté des mineurs de sel, des secrétaires, des conducteurs de travaux, des RH, des responsables de site, des vendeurs… J’ai négocié avec des acheteurs, des RH et animé des réunions pour Pole Emploi.

Aujourd’hui cette expérience professionnelle m’aide beaucoup dans ma pratique car elle me permet de vous apporter une aide concrète sur la problématique du mal être au travail et sur la confiance en soi.

 

entretien_embauche

Réussir son entretien d’embauche

Les différents conseils que je vais vous citer n’ont pas pour but de vous mettre la pression.

Je dirais même, lisez-les comme une notice, puis oubliez-les !

Gardez surtout en mémoire que le plus important est d’avoir confiance en vous et en vos compétences.

Dites-vous qu’ils ont autant besoin de vous que vous avez besoin d’eux. Ce poste doit aussi vous plaire et correspondre à vos projets. Eux aussi doivent vous séduire !

 

 

 

Avant l’entretien

 

Renseignez-vous sur  l’entreprise, relisez plusieurs fois l’annonce afin de bien comprendre le poste. Préparez une liste de questions.

Sachez que le plus dure est de décrocher un entretien. Partez donc du principe que vous avez le poste. Mangez du Lion !!

Essayez de savoir qui va vous recevoir et comment l’entretien va se dérouler afin de vous préparer au mieux.

Un responsable du personnel ou un RH axera sans doute plus l’entretien sur votre personnalité, votre Savoir Etre.  Le futur responsable hiérarchique lui, orientera l’entretien sur vos compétences techniques, votre Savoir Faire.

Il existe plusieurs types d’entretiens : en tête à tête, devant plusieurs personnes ou encore avec d’autres candidats. Les entretiens peuvent être très directifs avec des questions précises ou au contraire non directifs ; là c’est vous qui devrez parler.

Maitrisez bien votre parcours professionnel. Vos différents postes, ce que vous avez appris, aimé ou non. Sachez tirer le positif de vos expériences, même les plus désastreuses.

Connaissez vos atouts et vos faiblesses pour le poste, ainsi que vos qualités et défauts. Illustrez-les avec des exemples professionnels.

Préparez un argumentaire, une présentation de 5 min (et plus si possible), en étant stratégique. N’oubliez pas pour quel poste vous postuler.

Entraînez-vous à répondre à différentes questions, trouvez des questions pièges ou embarrassantes afin de vous y préparer.

Repérer le lieu avant, peut permettre de ne pas stresser le jour J.

Dès votre arrivée, soyez aimable avec tout le monde. N’oubliez pas que vous êtes en entretien dès votre arrivée sur le parking et ce jusqu’à votre sortie. Un recruteur peut demander l’avis de la secrétaire.

Puis sortez aussi vos antennes afin de savoir si cet environnement peut vous plaire. Observez les lieux, essayez de cerner l’atmosphère qui se dégage, l’odeur du café, les sourires…

Et n’oubliez pas de respirer ! Pour détendre mes patients, je leur souligne que le recruteur, le RH, et même le patron, en dehors de leur entreprise, sont comme vous ! Leur fonction peut vous impressionner, mais n’oubliez pas qu’ils rentrent chez eux le soir comme vous. Vous pouvez les imaginer dans une situation différente, sur la plage par exemple !

Enfin, prenez votre CV, les documents nécessaires, du papier, un crayon avec vous et choisissez surtout une tenue dans laquelle vous vous sentez à l’aise et beau. Mais restez en accord avec vous-même.

 

Vous vous êtes préparé pour cet entretien et vous êtes  leur atout.

 

 

Pendant l’entretien

 

language corporelAvant tout, continuez de respirer !

Ce que les recruteurs ne vous disent pas sur l’entretien, c’est qu’ils savent à 70% si vous allez convenir pour le poste ou non. Les 5 premières secondes sont les plus importantes pour le recruteur.

Votre démarche traduit votre dynamisme, votre tempérament et votre confiance en vous. Evitez la nonchalance, la lenteur ou l’hésitation. Marchez la Tête haute.

Vous êtes au même niveau que les recruteurs, c’est juste une question de point de vue et de rôle.

Votre sourire, votre regard et l’intensité de votre voix, traduisent votre charisme, votre sociabilité.

Présentez-vous en regardant l’interlocuteur dans les yeux, poignée de main ferme, ponctuée d’un « Bonjour Monsieur » ou « Madame ». Vous pouvez vous entraîner chez vous à voix haute. Je garde en mémoire et je cite souvent à mes patients, la scène du film de Claude Lelouch, Itinéraire d’un enfant gâté, où Jean Paul Belmondo apprend à Richard Anconina à dire « Bonjour ». Regarder cette scène pour vous détendre.  Je trouve ce moment incroyable !

Les recruteurs regardent aussi l’allure générale. Je les ai souvent entendus échanger avec leurs collègues sur les cheveux, le maquillage, les ongles, les vêtements et même la couleur des chaussettes !

Ces 5 secondes sont surtout importantes pour un poste de Manager.

Plus concrètement, ne déposez rien sur le bureau du recruteur, gardez vos papiers sur vos genoux. Cela peut agacer ceux qui ont la notion de territoire.

Asseyez-vous correctement sur la chaise, pas de jambes croisées et recroisées ! Gardez une attitude ouverte et positive.

Evitez les regards fuyants, souriez mais sans vous forcer. Votre naturel est le meilleur atout. Faites attention aux gestes parasites. Le non-dit est très important pour le recruteur.

Prenez des notes pendant qu’il présente le poste. Puis posez vos questions afin de valider que ce poste peut vous plaire.

Ne vous noyez pas dans les détails. Faites des phrases courtes pour vous aider et n’hésitez pas à reformuler si vous ne comprenez pas une question.

N’ayez pas honte de vos échecs. Restez POSITIF.

 

 

Après l’entretien

 

Ne partez jamais sans connaitre l’issue de l’entretien : combien de personnes ont-ils reçu pour ce poste ? Quand aurez-vous une réponse ? Est-ce moi qui vous recontacte ou vous ? Est-ce que je conviens pour ce poste ? Vous aussi vous avez le droit de savoir.

Soyez concentré jusqu’à votre sortie. Un recruteur va clôturer son entretien et vous raccompagner. A ce moment-là, il peut encore vous poser des questions, ou essayer de détendre l’atmosphère. Mais il continuera à vous juger pour voir si vous êtes identique. Sachez lâcher prise, mais vous êtes toujours en entretien.

Si le poste vous intéresse, n’hésitez pas à envoyer un mail pour confirmer votre motivation.

 

 

Pour conclure

 

Entraînez-vous à voix haute chez vous  pour parler et pour vous présenter. Vous pouvez aussi essayer de réciter votre présentation devant un miroir. Le miroir est un bon outil pour travailler la confiance en soi.

Connaissez votre parcours, vos qualités et vos défauts pour le poste convoité, avec à l’appui, toujours des exemples précis tirés de vos expériences professionnelles.

Soyez stratégique.

Et n’oubliez pas que cela doit être un échange, ils doivent aussi vous séduire.

Ayez confiance en vous, en votre personnalité. Restez fier de votre parcours professionnel et n’oubliez pas vos fiertés personnelles, même  minimes soient elles.

Vous avez le droit de trouver le poste qui vous convient au même titre que les autres. Gardez confiance dans vos projets.

Vous avez le droit de ne plus galérer.

Si ce n’est pas ce poste, ce sera un autre. Croyez-moi, le bonheur se construit jour après jour.